Fiscalité des traders professionnels indépendant en France

En France, le statut trader professionnel indépendant est attribué à tout opérateur effectuant des transactions régulières. Celui-ci doit alors se soumettre à un régime fiscal prévu à cet effet. Il y a quand même des solutions pour l’affronter sans trop de peine.

 

Tour d’horizon sur l’activité de traders professionnels en France

fiscalite-tradingEn France, les traders professionnels indépendants sont appelés à se plier à un barème très particulier de l’impôt sur le revenu. Ils feront alors une déclaration fiscale à deux points, à savoir des BNC (Bénéfices Non-Commerciaux) et un statut professionnel. Il leur est conseillé d’adopter un régime réel, afin de pouvoir amputer de la somme due, certains frais divers, comme le loyer du local.

L’activité de trader est souvent sujette à de mauvaises surprises en rapport avec la fiscalité, faute d’un statut fiscal fixe. Il est ainsi recommandé de louer les services d’un inspecteur des impôts. Ce dernier est de deux utilités pour le trader. D’un côté, il lui fournira une déclaration écrite qui le mettra à l’abri de toute forme de litige. D’autre part, cet agent fiscal lui conseillera, quant au statut professionnel à adopter, en fonction du montant de l’investissement et des instruments à trader.

 

Comment payer moins en restant réglo en termes de fiscalité ?

fiscalite-des-traders-professionnelDans l’hexagone, les traders professionnels indépendants se heurtent à la taxe Tobin. Celle-ci s’intéresse à chaque transaction sur l’achat et la vente réelle des actions de plus d’une centaine d’entreprises françaises. Cette taxe ne profite particulièrement pas à ceux qui se limitent à une transaction mensuelle sur une action. À hauteur de 0,2 %, le prélèvement réduit à néant leur bénéfice sur le dividende.

On dénombre quelques astuces permettant de ne pas subir de plein fouet les revers de la taxe Tobin. On peut par exemple céder au bout plusieurs années. Cette démarche permet, entre autres, de soutenir un projet significatif, si on fait des bénéfices sur le prix d’une action. Dans ce cas précis, mieux vaut opter pour les obligations. Ce choix constitue le gage d’une rentabilité annuelle plus conséquente, mais aussi d’une assurance pour l’ensemble de son investissement.

 

Broker forex recommandé

Plus500 :
16
 broker-plus500 La plateforme de trading plus500 est disponible soit en téléchargement, soit directement par le web. Vous allez pouvoir négocier en ligne sur le Forex avec des spreads de 2 pips. La plateforme est très simple à prendre en main et vous recevrez 25 € à votre inscription sans avoir à faire de dépôt !